Covid-19 : L’héritage

La pandémie, faut-il le répéter, nous oblige à dépasser nos limites, nos acquis. Abandonner des certitudes est une chose, les remplacer en est une autre. Lorsque le regard se tourne vers l’avenir et que nous ne voyons rien, alors s’installe la véritable détresse. Il nous faut un futur, idéalement un avenir prévisible, ce qui, de nos jours, est inaccessible. Alors, vers quoi ou vers qui se tourner ? La réponse est en nous, seulement en nous. C’est grâce à notre capacité à imaginer notre futur que nous trouverons les réponses à nos questions.

Se projeter dans le futur est une activité très complexe que seul le cerveau cortical, notre cerveau le plus évolué, est capable d’accomplir. C’est lui aussi qui est responsable de notre capacité à planifier, à faire des choix. Comme toutes habilités, la projection dans le futur et la planification des actions demandent de la pratique et des efforts pour être développées.

Ces habiletés corticales nous seront nécessaires dans les prochains mois. Comme un pont qui surplombe une rivière, ces facultés nous permettront de passer au travers de l’épreuve. Ce sera un des précieux héritages que la crise nous laissera : une capacité accrue de se projeter dans le futur… et surtout, celle de l’atteindre.

© Chantal Gravel Management 2021. Tous droits réservés.